Nouvelles : Deux jeunes Québécois hospitalisés après avoir bu la boisson Four Loko

Deux jeunes Québécois hospitalisés après avoir bu la boisson Four Loko

Une boisson à la popularité grandissante chez les jeunes

Publié le par Dernière Heure dans Nouvelles
Partager sur Facebook
12 12 Partages

Deux jeunes ont été hospitalisés après être tombés inconscients à la suite de consommation de boisson alcoolisée Four Loko.

Radio-Canada rapporte que ces hospitalisations ont eu lieu au cours des quatre derniers mois au CISSS de la Côte-Nord.

Cette boisson connaît un fort succès auprès des jeunes. Le format de 568 ml se vend environ 3,50$ et contient 11,9% d'alcool. Une seule canette contient l'équivalent de quatre bières ou verres de vin, et se vend dans différents arômes: fraise, cerise ou limonade. 

«Vu que le goût est fruité, on ne sent pas vraiment le goût de l'alcool et ça donne le goût d'en boire davantage » a déclaré à l'émission Bonjour la Côte le médecin-conseil au CISSS de la Côte-Nord, le Dr Richard Fachehoun. 

Les boissons de type Four Loko contiendraient énormément de sucre, selon Émilie Dansereau-Trahan, porte-parole de l’Association pour la santé publique du Québec. Elle souligne d'ailleurs qu'une seule canette contient 660 calories, soit plus que deux canettes de Coke. 

« Le but du sucre, ce n'est pas pour le goût, mais pour pouvoir en boire en grande quantité », a-t-elle expliqué. 

Le Dr Fachehoun estime que le gouvernement devrait instaurer un prix plancher basé sur le pourcentage d'alcool afin que ces boissons soient moins accessibles. Il suggère également aux consommateurs de boire lentement et de ne pas terminer la canette. 

À 11,9% d'alcool, la boisson est légalement considérée comme détenant le pourcentage maximal autorisé afin de pouvoir être vendue en dépanneur, avec un « mélange de bière avec d’autres boissons alcooliques »

« L'alcool n'est un produit de consommation comme les autres. [...] Pour les jeunes, les effets sont encore plus importants », prévient toutefois le docteur Fachehoun. 

Certains produits seraient d'autant plus néfastes puisqu'ils contiennent également de la caféine, selon Émilie Dansereau-Trahan. Certaines marquent contournent l'interdiction d'ajout de caféine en ajoutant du guarana, qui contient de la caféine naturelle. 

 « Nous utilisons les barèmes d'âge spécifiques de l'industrie pour nous assurer de rejoindre uniquement des adultes qui sont d'âge légal pour consommer de l'alcool », a répondu à Radio-Canada Phusion Projects, l'entreprise de Chicago qui distribue Four Loko, dans un communiqué. 

Partager sur Facebook
12 12 Partages

Source: Radio-Canada · Crédit Photo: Flickr