Nouvelles : Un homme est emprisonné pour «indécence» à Dubaï après avoir frôlé un autre homme

Un homme est emprisonné pour «indécence» à Dubaï après avoir frôlé un autre homme

Le geste reproché s'est déroulé au Rock Bottom Bar de Dubaï​.

Publié le par Dernière Heure dans Nouvelles
Partager sur Facebook
753 753 Partages

Jamie Harron, 27 ans, doit faire face à une sentence de trois ans pour «comportement public inconvenant» après avoir frôlé la hanche d'un homme arabe avec sa main. L'électricien de profession devra se présenter en cour, dimanche. 

Le geste reproché s'est déroulé au Rock Bottom Bar de Dubaï. Jamie, originaire d'Écosse, prenait un verre avec des amis. 

Ils ont remarqué un homme originaire de Jordanie qui les observait en les confrontant du regard. Pour éviter tout problème, ils ont décidé de changer de place. Mais en se déplaçant, Jamie a posé sa main sur la hanche de l'homme en passant près de lui, comme le font les gens de sa région lorsqu'ils se déplacent dans un bar occupé. 

Jamie n'a jamais voulu insulter l'homme, mais ce dernier s'est vite montré agité et agacé. Les amis ont donc décidé de bouger une fois de plus, à une table encore plus loin de l'homme. 

Après une vingtaine de minutes, la police est arrivée au bar. Jamie a présenté ses excuses, mais ce n'était pas suffisant pour l'homme qui a demandé à ce qu'on l'arrête. Et c'est ce que les policiers ont fait. 

En prison, Jamie n'avait pas le droit de se laver ou de brosser ses dents. Il a dormi dans une cellule avec 8 hommes alors qu'il n'y avait qu'un vieux matelas pour tous les détenus. Il a été accusé d'avoir bu et d'indécence en public.

Il a été libéré et son passeport  a été saisi par la police en attendant sa comparution. Mais la cour a changé la date sans avertir Jamie et son avocat. 

Jamie a dépensé plus de 30 000 euros (environ 50 000 $ canadiens) pour sa défense jusqu'à maintenant. Il a perdu toutes ses économies et il a été renvoyé. 

Voilà un autre exemple démontrant à quel point les touristes sont vulnérables s'ils ne connaissent pas bien les lois du pays qu'ils visitent. 

Partager sur Facebook
753 753 Partages

Source: Daily Mail · Crédit Photo: Facebook